Pour découvrir toutes les fonctionnalités de ce site, les cookies sont nécessaires. Activez les cookies et actualisez votre navigateur. Après la mise à jour, une fenêtre de gestion des cookies s’affichera.

Ce site utilise des cookies pour des raisons de fonctionnalité, de confort, et de statistiques. Vous pouvez modifier ce paramètre à tout moment en cliquant sur "changer les réglages". Si vous consentez à l’utilisation de cookies, cliquez sur "oui, je suis d'accord". Notre politique de confidentialité

Exercice 2016 : grâce à l’interconnexion, Bosch maintient le cap de la croissance

Exercice 2016 : grâce à l’interconnexion, Bosch maintient le cap de la croissance

L’intelligence artificielle complète l’expertise Internet des objets

 
 
 

Contacts


Bénédicte de Peretti
B2P Communications Consulting
52, rue de Moscou
75008 Paris
France
Téléphone 01 53 04 91 78

 

Harald Frank-Lerendu
Directeur de la Communication
Robert Bosch (France) SAS
C/CCR-FR; C/AGR-FR
32, avenue Michelet
93400 Saint-Ouen
France
Téléphone
+33 (0)1 40 10 71 11

 

27.01.2017 | France

Exercice 2016 : grâce à l’interconnexion, Bosch maintient le cap de la croissance

L’intelligence artificielle complète l’expertise Internet des objets

- Hausse du chiffre d’affaires à 73,1 milliards d’euros

- Le résultat opérationnel atteint près de 4,3 milliards d’euros

- Les Solutions pour la mobilité progressent plus vite que la production automobile

- Les dépenses en Recherche et Développement atteignent 6,6 milliards d’euros

- 300 millions d’euros d’investissements consacrés au Centre d’intelligence artificielle

- Les assistants intelligents et services personnalisés représentent un marché de plusieurs milliards d’euros

- Volkmar Denner, Président du Directoire de Bosch : « Bosch connaît actuellement la transformation la plus importante de son histoire. »

Stuttgart – Le groupe Bosch a enregistré en 2016 une nouvelle hausse de son chiffre d’affaires, qui selon les données provisoires a progressé de 3,5 % en valeur nominale, à près de 73,1 milliards d’euros. Hors effets de change, la hausse est de 5,4 %. Des effets de change négatifs à hauteur d’environ 1,3 milliard d’euros pèsent sur le chiffre d’affaires. « Malgré un contexte défavorable, nous avons atteint nos prévisions de croissance en 2016 », a déclaré Volkmar Denner, Président du Directoire de Robert Bosch GmbH. « Bosch connaît actuellement la transformation la plus importante de son histoire. Industries, marchés, technologies, Bosch façonne activement le changement. »

Dans le domaine de l’interconnexion via l’Internet des objets (IoT) et le passage à l’électromobilité, Bosch réalise des investissements initiaux de plusieurs milliards d’euros. En 2016, l’entreprise a augmenté ses investissements en Recherche et Développement à près de 6,6 milliards d’euros. « Grâce à notre succès économique d’aujourd’hui, nous finançons notre réussite de demain », a expliqué

Stefan Asenkerschbaumer, Directeur financier et Vice-président du Directoire de Bosch.

L’entreprise de technologies et de services a réalisé en 2016 un résultat avant résultats financiers et impôts (EBIT) de près de 4,3 milliards d’euros.

Bosch entend devenir leader de l’Internet des objets. L’entreprise voit un énorme potentiel de croissance dans l’activité liée aux assistants numériques intelligents. « L’Internet des objets se personnalise. Avec l’intelligence artificielle, nous individualisons l’interconnexion », a expliqué le Président de Bosch. C’est pourquoi le Groupe investit près de 300 millions d’euros dans un nouveau centre d’intelligence artificielle, complétant ainsi son expertise en matière d’IoT.

Intelligence artificielle : 300 millions d’euros pour un nouveau centre

Le nouveau Bosch Center for Artificial Intelligence (BCAI) a ouvert ses portes en début d’année. L’objectif de ce centre est de développer les compétences en matière d’intelligence artificielle. « Grâce aux capteurs Bosch, les objets sont d’ores et déjà capables de perception. Bosch leur permet à présent d’apprendre et d’agir intelligemment », a expliqué Volkmar Denner, qui au sein du Directoire de Bosch est aussi en charge de la recherche et du développement avancé. « D’ici dix ans, les produits Bosch seront difficilement concevables sans intelligence artificielle : soit ils seront eux-mêmes dotés d’intelligence artificielle, soit l’intelligence artificielle jouera un rôle majeur lors de leur développement ou fabrication », a-t-il précisé. Dans 5 ans, les produits dotés d’intelligence artificielle devraient déjà représenter 10 % du chiffre d’affaires du Groupe. Le BCAI démarrera avec une centaine d’experts sur les sites de Bangalore (Inde), Palo Alto (Etats-Unis) et Renningen (Allemagne). Bosch aura investi 300 millions d’euros dans son extension d’ici 2021, et les effectifs devraient considérablement augmenter sur la même période.

Assistants numériques intelligents : un marché de plusieurs milliards d’euros

Bosch estime que la personnalisation de l’Internet des objets constitue la prochaine étape du développement de l’interconnexion. « Bosch utilisera l’intelligence artificielle pour transformer les objets en assistants intelligents. Les produits deviendront des partenaires, des accompagnateurs, des assistants personnels », a déclaré le Président du Directoire de Bosch. Selon les prévisions de l’institut d’étude de marché Tractica, le nombre d’utilisateurs d’assistants numériques augmentera de plus de 350 % d’ici 2021. « Les assistants numériques assurent l’interface avec le client. Grâce aux produits connectés, Bosch peut rester en relation directe avec le client. Mieux nous connaissons un utilisateur, plus notre offre de services pourra être personnalisée », a poursuivi Volkmar Denner. Lors du Salon CES (Consumer Electronics Show) de Las Vegas, Bosch a présenté notamment le robot domestique Kuri. Lors du développement de Kuri, l’accent a été mis sur la personnalisation, à savoir sur sa capacité à interagir avec l’homme. L’entreprise a également présenté l’assistant Mykie, pensé pour répondre aux exigences de la cuisine intelligente. Mykie sait par exemple ce que contient le réfrigérateur, établit automatiquement des listes de courses et aide à faire la cuisine. Un concept car a par ailleurs donné un aperçu de l’assistant personnel « Auto » lors du CES. Selon une nouvelle étude réalisée par Bosch et Prognos, les véhicules connectés permettront aux utilisateurs de gagner une centaine d’heures par an qu’ils pourront utiliser de manière plus efficace et détendue.

L’avenir de la mobilité : « Vision Zéro »

Sans stress, sans accident et sans émission : voici le trafic du futur selon la vision de Bosch. « Zéro accident, zéro émission et zéro stress : tels sont nos objectifs pour la mobilité du futur », a déclaré Volkmar Denner. Sur le plan technologique, cela signifie le développement de l’automatisation, l’électrification et l’interconnexion. Et Volkmar Denner de poursuivre : « Nous façonnerons activement le changement de la mobilité. Bosch sera un fournisseur majeur de solutions pour la mobilité, et sera également leader en matière d’électromobilité. » Bosch mène des recherches intensives pour permettre une percée en matière de technologie de batterie, grâce à laquelle l’utilisation massive de la conduite électrique deviendra abordable. Sur son site de Feuerbach à Stuttgart, l’entreprise a regroupé ses activités de développement dans le domaine de la cellule de batterie et des packs de batterie sur le Battery Campus. Aux côtés des chercheurs spécialisés dans les batteries, 300 collaborateurs travaillent à l’industrialisation des futures technologies de cellule. Bosch investit chaque année près de 400 millions d’euros dans l’électromobilité. Avec sa large gamme de composants qui ont fait leurs preuves en production en série, à savoir les moteurs électriques, l’électronique de puissance ou encore les batteries, Bosch a déjà remporté 30 projets. « la gamme Bosch comprend tous les composants clés pour la conduite électrique. Nous sommes présents sur tous les marchés. Nos clients sont des constructeurs automobiles traditionnels et de nouveaux acteurs du marché. Bosch fait d’ores et déjà progresser l’électromobilité », a souligné Volkmar Denner.

Bosch continuera également à investir dans le perfectionnement du moteur à combustion classique. Avec les carburants de synthèse, les moteurs à combustion pourront également préserver les ressources et afficher un fonctionnement neutre en CO2. « A l’horizon 2025, plus de 80 % des véhicules neufs devraient toujours être équipés de moteurs à combustion. Mais ils contribueront eux aussi largement à la protection de l’environnement », a précisé Volkmar Denner.

Evolution de l’activité en 2016 par secteur d’activité

Les effets de change négatifs se reflètent dans l’évolution du chiffre d’affaires des secteurs d’activité. « Hors effets de change, tous les secteurs d’activité sauf les Techniques industrielles sont parvenus à augmenter leurs ventes, pour certains de façon même significative », a déclaré Stefan Asenkerschbaumer. Le secteur des Solutions pour la mobilité a progressé en 2016 de 5,5 % en valeur nominale, soit davantage que la production automobile mondiale. Hors effets de change, sa croissance s’est établie à 7 %, avec un chiffre d’affaires de 44,0 milliards d’euros selon les données provisoires. Pour les systèmes d’injection essence, Bosch affiche un nouveau record avec un total de 250 millions d’injecteurs haute pression vendus. L’entreprise a également enregistré d’importants succès avec ses systèmes d’assistance au conducteur et ses systèmes d’info-loisirs. Le secteur des Biens de consommation a augmenté ses ventes de 2,8 % en 2016, à 17,7 milliards d’euros, et de 6,2 % hors effets de change. La division Outillage électroportatif et BSH Electroménager ont également présenté de nombreux produits connectés en 2016. Les ventes du secteur des Techniques pour les énergies et les bâtiments ont progressé de 0,8 % en 2016, à 5,2 milliards d’euros, et de 3,2 % hors effets de change. Les divisions Thermotechnologie, Security Systems et Service Solutions enregistrent une croissance continue de leurs ventes de solutions connectées telles que les chauffages intelligents, la technique vidéo et les services tels que le service d’appel d’urgence eCall et le service de conciergerie. Dans le secteur des Techniques industrielles, le chiffre d’affaires a reculé de 5,1 % à 6,3 milliards d’euros selon les données provisoires, et de 4,5 % hors effets de change. L’évolution des marchés tels que la Chine, le Brésil et la Russie notamment continuent à causer des difficultés à la division Drive and Control Technology. Le niveau d’activité au sein de la division Techniques d’emballage est demeuré quasiment inchangé par rapport à 2015.

Evolution de l’activité en 2016 par région

En Europe, l’activité du groupe Bosch a affiché une évolution très positive en 2016 selon les données provisoires. Son chiffre d’affaires y a progressé de 3,4 % à 38,6 milliards d’euros, et de 4,8 % hors effets de change. En Amérique du Nord,avec 12,4 milliards d’euros, les ventes sont demeurées sensiblement au niveau de 2015. La variation est de moins 2,0 %, et de moins 1,8 % hors effets de change. En Amérique du Sud, le groupe Bosch a enregistré une croissance de ses ventes de 2,1 % hors effets de change. En valeur nominale, le chiffre d’affaires a reculé de 5,7 % à 1,3 milliard d’euros. Dans la région Asie-Pacifique incluant l’Afrique, Bosch a réalisé une progression de 12 % hors effets de change. En valeur nominale, ses ventes ont augmenté de 8,1 % à 20,8 milliards d’euros.

Augmentation des effectifs en Asie-Pacifique, en Europe centrale et de l’Est et en Allemagne

Au 31/12/2016, le groupe Bosch comptait près de 390 000 personnes dans le monde, soit environ 15 000 personnes de plus qu’en 2015. Les plus fortes hausses concernent l’Asie-Pacifique et l’Europe centrale et de l’Est. En Allemagne, les effectifs ont augmenté de 2100 personnes.

Prévisions pour 2017 : une croissance modérée avec des variations plus marquées

Pour 2017, Bosch table sur une croissance modérée de l’économie mondiale de seulement 2,3 %. L’entreprise de technologies et de services perçoit des risques conjoncturels dans les évolutions politiques en Europe et aux Etats-Unis notamment. Bosch entend poursuivre sur la voie de la croissance en 2017, en progressant plus vite que les marchés concernés. Le Groupe veut également continuer à améliorer le résultat et la position concurrentielle de tous ses secteurs.

Photos de presse :

#834476, #948725, #949878, #534877, #456246, #695148, #951280, #951281, #785164, #452451, #452459, #414275, #452462, #455138, #499674, #536228, #694841, #695145, #710763, #949352, #535802, #311140, #336958

Infographies :

#835409, #940028, #940024, #940023, #940025, #452423, #452425, #452426, #499085, #940046, #940056, #801213, #801214, #801215, #801207, #801208, #801209, #801210, #801211, #801212

Vidéos :

Comment transformer les objets en partenaires – l’IoT se personnalise

Campus de recherche de Renningen

Assistant intelligent : le robot domestique Kuri

La voiture connectée comme troisième espace de vie

Solutions connectées Bosch : de Mykie à la voiture connectée

La voiture connectée devient un accompagnateur personnel

Le Groupe Bosch est présent en France depuis 1899 et a ouvert à Paris en 1905 son premier site de production à l’étranger. Avec 23 sites en France, dont 10 ont une activité Recherche & Développement, toutes les activités du Groupe sont aujourd’hui représentées dans l’Hexagone. En 2016, avec un effectif d’environ 7 600 personnes, Bosch France a réalisé un volume d’affaires de plus de 3 milliards d’euros sur le territoire national.

Le Groupe Bosch est un important fournisseur mondial de technologies et de services. Avec un effectif d’environ 390 000 collaborateurs dans le monde (au 31/12/2016), le Groupe Bosch a réalisé en 2016 un chiffre d’affaires de 73,1 milliards d’euros. Ses activités sont réparties en quatre domaines : Solutions pour la mobilité, Techniques industrielles, Biens de consommation et Techniques pour les énergies et les bâtiments. En tant que société leader de l'Internet des objets (IoT), Bosch propose des solutions innovantes pour les maisons intelligentes, les villes intelligentes, la mobilité connectée et l'industrie connectée. Le Groupe utilise son expertise en matière de technologie des capteurs, de logiciels et de services, ainsi que de son propre Cloud IoT pour offrir à ses clients des solutions inter-domaines et connectées à partir d'une source unique. L’objectif stratégique du Groupe Bosch s’articule autour des solutions pour la vie interconnectée. Avec ses produits et services à la fois innovants et enthousiasmants, le Groupe Bosch entend améliorer la qualité de la vie en proposant dans le monde entier des « Technologies pour la vie ». Le Groupe Bosch comprend la société Robert Bosch GmbH ainsi qu’environ 440 filiales et sociétés régionales réparties dans près de 60 pays. En incluant les partenaires commerciaux, le Groupe Bosch est alors présent dans la quasi-totalité des pays du globe. Ce réseau international de développement, de fabrication et de distribution constitue l’élément clé de la poursuite de la croissance du Groupe. Bosch emploie 59 000 collaborateurs en recherche et développement répartis dans 120 sites.

L’entreprise a été créée par Robert Bosch (1861-1942) en 1886 à Stuttgart sous la dénomination « Werkstätte für Feinmechanik und Elektrotechnik » (Ateliers de mécanique de précision et d’électrotechnique). La structure particulière de la propriété de la société Robert Bosch GmbH garantit la liberté d’entreprise du Groupe Bosch. Grâce à cette structure, la société est en mesure de planifier à long terme et de réaliser d’importants investissements initiaux pour garantir son avenir. Les parts de capital de Robert Bosch GmbH sont détenues à 92 % par la fondation d’utilité publique Robert Bosch Stiftung GmbH. Les droits de vote liés à ce capital social sont confiés majoritairement à la société en commandite Robert Bosch Industrietreuhand KG, qui exerce la fonction d’associé actif. Les autres parts sont détenues par la famille Bosch et par la société Robert Bosch GmbH.

Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter le site:

www.bosch.com

www.bosch-press.com

www.twitter.com/boschfrance