Pour découvrir toutes les fonctionnalités de ce site, les cookies sont nécessaires. Activez les cookies et actualisez votre navigateur. Après la mise à jour, une fenêtre de gestion des cookies s’affichera.

Ce site utilise des cookies pour des raisons de fonctionnalité, de confort, et de statistiques. Vous pouvez modifier ce paramètre à tout moment en cliquant sur "changer les réglages". Si vous consentez à l’utilisation de cookies, cliquez sur "oui, je suis d'accord". Notre politique de confidentialité

Technologie clé pour l’Internet des Objets : Bosch construit une nouvelle usine de semi-conducteurs à Dresde

Technologie clé pour l’Internet des Objets : Bosch construit une nouvelle usine de semi-conducteurs à Dresde

Un milliard d’euros investis dans la technologie des puces électroniques en 300 millimètres

 
 
 

Contacts


Isabel Lebon
Agence Peter & Associés
Téléphone + 33 1 42 59 73 95

 

Harald Frank-Lerendu
Directeur de la Communication
Robert Bosch (France) SAS
C/CCR-FR; C/AGR-FR
32, avenue Michelet
93400 Saint-Ouen
France
Téléphone
+33 (0)1 40 10 71 11

 

19.06.2017 | France

Technologie clé pour l’Internet des Objets :

Bosch construit une nouvelle usine de semi-conducteurs à Dresde

Un milliard d’euros investis dans la technologie

des puces électroniques en 300 millimètres

- Pour ce nouveau site de production qui emploiera jusqu’à 700 collaborateurs, Bosch va investir près d’un milliard d’euros.

- Selon Volkmar Denner, Président du Directoire de Bosch : « Cette nouvelle usine de semi-conducteurs est le plus gros investissement réalisé pour un projet spécifique en 130 ans d’histoire de l’entreprise. »

- Pour Dirk Hoheisel, membre du Directoire de Bosch : « La région de Saxe offre d’excellentes conditions pour renforcer notre expertise dans les semi-conducteurs ».

- Les élus politiques fédéraux et régionaux saluent l’engagement de Bosch en Allemagne.

Stuttgart/Dresde – Bosch va construire une nouvelle usine de puces électroniques à Dresde, affirmant ainsi sa volonté de continuer à investir massivement en Allemagne. Destinés à répondre aux besoins croissants des secteurs de la mobilité et de l’Internet des Objets, le nouveau site produira des semi-conducteurs sur tranche de 300 millimètre. L’usine devrait être achevée fin 2019 et la production commencera fin 2021, après la phase de lancement. Au total, l’investissement s’élève à un milliard d’euros pour ce seul site. « Cette nouvelle usine de semi-conducteurs est le plus gros investissement réalisé pour un projet spécifique en 130 ans d’histoire de l’entreprise », a déclaré Volkmar Denner, Président du Directoire de Robert Bosch GmbH. Jusqu’à 700 nouveaux emplois seront créés sur le site de Dresde. « Les semi-conducteurs sont au cœur de tous les systèmes électroniques. Du fait de l’interconnexion et de l’automatisation croissante, leurs domaines d’application ne cessent de s’étendre. En augmentant nos capacités de production de semi-conducteurs, nous préparons l’avenir et renforçons notre compétitivité », a affirmé Volkmar Denner. Selon une étude du cabinet de conseil et d’audit PricewaterhouseCoopers, le marché mondial des semi-conducteurs va croître de plus de 5% chaque année d’ici à 2019, les secteurs les plus demandeurs étant la mobilité et l’internet des Objets.

Investir dans la haute technologie allemande

La ministre allemande de l’Économie et de l’Énergie (BMWi), Brigitte Zypries, a salué l’engagement de Bosch dans la haute technologie allemande. « Nous nous félicitons de cette décision de Bosch en faveur de la Saxe. Le renforcement de l’expertise de l’Allemagne, et donc de l’Europe, dans le secteur des semi-conducteurs est un investissement dans une technologie d’avenir cruciale et donc un pas en avant capital pour le maintien et le renforcement de la compétitivité de l’industrie allemande. » Sous réserve de l’approbation de la Commission européenne, le ministère allemand de l’Economie et de l’Énergie envisage d’apporter une aide à la construction et à la mise en service de l’usine de Dresde. « La région de Saxe offre d’excellentes conditions pour renforcer notre expertise dans les semi-conducteurs », a déclaré Dirk Hoheisel, membre du Directoire de Robert Bosch GmbH. Dresde est connu pour son pôle de compétitivité, appelé la « Silicon Saxony », un cluster de microélectronique unique en Europe, dont font partie des équipementiers automobiles et des prestataires de services ainsi que des universités apportant l’expertise technologique nécessaire. De plus, l’initiative « Digital Hub » du ministère allemand de l’Économie et de l’Énergie a pour but de créer à Dresde un écosystème pour l’Internet des Objets. Bosch a l’intention de coopérer étroitement avec les fabricants locaux de semi-conducteurs et de renforcer ainsi la compétitivité internationale de ce secteur industriel, non seulement pour l’Allemagne, mais aussi pour l’Europe. « Il s’agit d’une nouvelle décision positive en faveur du plus grand cluster européen de microélectronique. Je remercie Bosch de la confiance accordée à la région, à ses collaborateurs et à la capacité d’innovation de la Saxe. L’innovation dans des produits destinés à l’internet des Objets et à l’Industrie 4.0 est très importante pour le secteur de la microélectronique et l’industrie européenne », a affirmé le ministre-président de la région Saxe, Stanislaw Tillich.

Des économies d’échelle grâce à cette technologie en 300 millimètres

Les semi-conducteurs représentent une technologie clé de notre époque moderne, en particulier du fait de la croissance de l’interconnexion, de l’électrification et de l’automatisation dans les secteurs de l’industrie, de la mobilité et de la domotique. À la base de tous les semi-conducteurs, quel que soit leur type, on trouve un disque ou tranche de silicium. Plus grand est son diamètre, plus on peut fabriquer de puces en une seule opération. Les semi-conducteurs en tranche de 300 millimètres permettent de réaliser des économies d’échelle par rapport à ceux de 150 et 200 millimètres. Cela est particulièrement important pour permettre à Bosch de répondre à une demande qui ne cesse de croître, par exemple pour la mobilité connectée, ainsi que pour les applications de domotique et de ville intelligente.

Bosch leader des semi-conducteurs et pionnier des MEMS

Bosch fabrique des semi-conducteurs depuis plus de 45 ans dans différentes versions, en particulier des circuits intégrés spécifiques (ASIC), des semi-conducteurs de puissance et des microsystèmes électromécaniques (MEMS). Utilisés depuis 1970 dans l’automobile, les ASIC de Bosch sont personnalisés spécifiquement pour chaque application et jouent un rôle déterminant, par exemple dans le déclenchement des airbags. En 2016, chaque voiture neuve était équipée de plus de neuf puces Bosch en moyenne.

Bosch est le pionnier et l’actuel leader mondial des capteurs MEMS pour lesquels l’entreprise a développé elle-même son procédé de fabrication il y a plus de vingt ans. Aujourd’hui, Bosch produit chaque jour dans son usine de Reutlingen 1,5 million d’ASIC et 4 millions de capteurs MEMS en tranches de 150 et 200 millimètres. Au total, l’entreprise a produit depuis 1995 plus de 8 milliards de capteurs MEMS, et aujourd’hui, 75 % des capteurs MEMS de Bosch sont utilisés dans l’électronique grand public et les équipements de télécommunication : trois smartphones sur quatre sont ainsi équipés de capteurs MEMS de Bosch. La gamme actuelle de semi-conducteurs comprend essentiellement des capteurs d’accélération, de lacet, de flux massique, de pression et d’environnement ainsi que des microphones, des semi-conducteurs de puissance et des ASIC pour calculateurs d’automobiles.

Photos de presse : #534371, #534372, #534374, #534393, #535387, #1100697, #1100702

Pour en savoir plus : www.semiconductors.com, www.bosch-connectivity.com

Le Groupe Bosch est présent en France depuis 1899 et a ouvert à Paris en 1905 son premier site de production à l’étranger. Avec 23 sites en France, dont 10 ont une activité Recherche & Développement, toutes les activités du Groupe sont aujourd’hui représentées dans l’Hexagone. En 2016, avec un effectif d’environ 7 600 personnes, Bosch France a réalisé un volume d’affaires de plus de 3 milliards d’euros sur le territoire national.

Le Groupe Bosch est un important fournisseur mondial de technologies et de services. Avec un effectif d’environ 390 000 collaborateurs dans le monde (au 31/12/2016), le Groupe Bosch a réalisé en 2016 un chiffre d’affaires de 73,1 milliards d’euros. Ses activités sont réparties en quatre domaines : Solutions pour la mobilité, Techniques industrielles, Biens de consommation et Techniques pour les énergies et les bâtiments. En tant que société leader de l'Internet des objets (IoT), Bosch propose des solutions innovantes pour les maisons intelligentes, les villes intelligentes, la mobilité connectée et l'industrie connectée. Le Groupe utilise son expertise en matière de technologie des capteurs, de logiciels et de services, ainsi que de son propre Cloud IoT pour offrir à ses clients des solutions inter-domaines et connectées à partir d'une source unique. L’objectif stratégique du Groupe Bosch s’articule autour des solutions pour la vie interconnectée. Avec ses produits et services à la fois innovants et enthousiasmants, le Groupe Bosch entend améliorer la qualité de la vie en proposant dans le monde entier des « Technologies pour la vie ». Le Groupe Bosch comprend la société Robert Bosch GmbH ainsi qu’environ 440 filiales et sociétés régionales réparties dans près de 60 pays. En incluant les partenaires commerciaux, le Groupe Bosch est alors présent dans la quasi-totalité des pays du globe. Ce réseau international de développement, de fabrication et de distribution constitue l’élément clé de la poursuite de la croissance du Groupe. Bosch emploie 59 000 collaborateurs en recherche et développement répartis dans 120 sites.

L’entreprise a été créée par Robert Bosch (1861-1942) en 1886 à Stuttgart sous la dénomination « Werkstätte für Feinmechanik und Elektrotechnik » (Ateliers de mécanique de précision et d’électrotechnique). La structure particulière de la propriété de la société Robert Bosch GmbH garantit la liberté d’entreprise du Groupe Bosch. Grâce à cette structure, la société est en mesure de planifier à long terme et de réaliser d’importants investissements initiaux pour garantir son avenir. Les parts de capital de Robert Bosch GmbH sont détenues à 92 % par la fondation d’utilité publique Robert Bosch Stiftung GmbH. Les droits de vote liés à ce capital social sont confiés majoritairement à la société en commandite Robert Bosch Industrietreuhand KG, qui exerce la fonction d’associé actif. Les autres parts sont détenues par la famille Bosch et par la société Robert Bosch GmbH.

Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter le site:

www.bosch.com

www.bosch-press.com

www.twitter.com/boschfrance