Pour découvrir toutes les fonctionnalités de ce site, les cookies sont nécessaires. Activez les cookies et actualisez votre navigateur. Après la mise à jour, une fenêtre de gestion des cookies s’affichera.

Ce site utilise des cookies pour des raisons de fonctionnalité, de confort, et de statistiques. Vous pouvez modifier ce paramètre à tout moment en cliquant sur "changer les réglages". Si vous consentez à l’utilisation de cookies, cliquez sur "oui, je suis d'accord". Notre politique de confidentialité

IAA 2017 : repenser la mobilité – Le changement de mobilité profite aux activités du Groupe Bosch

IAA 2017 : repenser la mobilité – Le changement de mobilité profite aux activités du Groupe Bosch

Deux milliards d’euros de chiffre d’affaires avec la conduite automatisée

 
 
 

Contacts


Isabel Lebon
Agence Peter & Associés
Téléphone + 33 1 42 59 73 95

 

Harald Frank-Lerendu
Directeur de la Communication
Robert Bosch (France) SAS
C/CCR-FR; C/AGR-FR
32, avenue Michelet
93400 Saint-Ouen
France
Téléphone
+33 (0)1 40 10 71 11

 

12.09.2017 | France

IAA 2017 : repenser la mobilité – Le changement de mobilité profite aux activités du Groupe Bosch

Deux milliards d’euros de chiffre d’affaires avec la conduite automatisée

- La branche mobilité de Bosch affiche des ventes en progression de 7 % en 2017

- Volkmar Denner, Président du Directoire de Bosch : « Nous devons fabriquer de meilleures voitures, mais aussi repenser la mobilité. Et Bosch est bien positionné pour la mobilité d’aujourd’hui et de demain. »

- L’essor de la mobilité se poursuit

Stuttgart/Francfort, Allemagne – Bosch est un élément moteur dans le changement de la mobilité. Avec ses solutions pour la circulation routière de demain, Bosch progresse déjà deux fois plus vite que le marché. Le chiffre d’affaires du secteur d’activité des Solutions pour la mobilité devrait progresser de 7 % en 2017, à près de 47 milliards d’euros. Sur la même période, la production automobile mondiale est en hausse de 2,8 %. « Notre activité liée à l’industrie automobile continue de croître et demeurera soutenue. Cela constitue une bonne base pour nous positionner pour la mobilité du futur », a déclaré Volkmar Denner, le Président du Directoire de Bosch. L’activité liée aux systèmes d’assistance au conducteur, qui sont un préambule à la conduite automatisée, affiche une progression dynamique. La croissance de ce marché est de 25 %, voire supérieure pour Bosch. Dès 2019, l’entreprise de technologies et de services réalisera deux milliards d’euros de chiffre d’affaires avec les systèmes d’assistance au conducteur. Les effectifs en Recherche et Développement progresseront de près de 10 % à 48 000 collaborateurs d’ici la fin de l’année. Sur le plan technique, la voie vers la mobilité sans accidents, sans stress et sans émissions passe par l’automatisation, l’électrification et l’interconnexion. « Il ne s’agit pas uniquement de fabriquer de meilleures voitures. Nous devons aussi repenser la mobilité », a poursuivi le Président du Directoire de Bosch.

Solutions Bosch pour une circulation routière sans accidents, sans stress et sans émissions

Embouteillages, accidents, pollution atmosphérique ou encore changement climatique : pour tous ces enjeux actuels et futurs de la circulation routière, Bosch dispose déjà de solutions et de services. « Pour rester mobiles demain, nous devons modifier notre mobilité dès aujourd’hui », affirme Volkmar Denner. L’amélioration de la qualité de l’air dans les villes constitue actuellement une tâche importante. Bosch entend y contribuer en continuant à optimiser le moteur à combustion tout en faisant progresser l’électromobilité. « Pour nous, ce ne peut pas être l’un ou l’autre. Les deux vont de pair. Nous voulons que nos options technologiques demeurent ouvertes, sans nous limiter à une seule voie », souligne Volkmar Denner, faisant ainsi référence aux discussions actuelles autour des interdictions de circuler et de l’avenir des moteurs à combustion. Des avancées majeures sur les émissions et immisions des moteurs à combustion peuvent être obtenues grâce aux carburants de synthèse ou eFuels. Ils sont obtenus à l’aide de sources d’énergie renouvelables et peuvent rendre le moteur à combustion neutre en CO2. A cela s’ajoute le fait que les carburants de synthèse peuvent être conçus de manière à ne dégager pratiquement aucune suie lors de la combustion, ce qui permet de réduire les coûts du post-traitement des gaz d’échappement. « Les carburants de synthèse peuvent être utilisés avec les stations-service actuelles, et surtout avec les moteurs actuels. L’impact sera donc plus rapide que s’il faut modifier entièrement l’infrastructure et les véhicules », indique Volkmar Denner.

L’électromobilité poursuit son essor. Le nouvel essieu électrique de Bosch accroît l’efficacité de l’entraînement électrique et en réduit le coût pour les constructeurs, et donc aussi pour tous ceux qui souhaitent opter pour le mode électrique. Pour les applications dans le domaine de l’électromobilité légère, Bosch a développé un système d’entraînement 48 volts à la fois flexible et évolutif, à partir de composants testés en série. Bosch est d’ores et déjà leader en Chine, le premier marché au monde en matière d’électromobilité. Et en Europe, Bosch est le fournisseur du système d’entraînement équipant la plus grande flotte électrique, à savoir le Streetscooter de la Poste allemande.

Avec le stationnement sans conducteur, Bosch ouvre la voie à la conduite autonome

Chez Bosch, la conduite autonome prend de plus en plus corps. Aux côtés de Daimler, le premier équipementier automobile au monde fera circuler des flottes de véhicules en autopartage hautement automatisés dans les rues des villes dès le début de la prochaine décennie, dans le but d’améliorer le flux de circulation et de contribuer à améliorer la sécurité routière. Selon une enquête réalisée à travers le monde, un consommateur sur deux souhaite disposer d’une voiture autonome qui décharge le conducteur de certaines tâches et se dirige seule dans le trafic. Bosch a déjà franchi la première étape vers la conduite autonome : dès le début 2018 dans le parc de stationnement du Musée Mercedes-Benz de Stuttgart, les voitures rechercheront un emplacement de stationnement sans conducteur au volant et se gareront seules. Cela réduira le stress et permettra une utilisation plus efficace de l’espace de stationnement, avec jusqu’à 20 % de véhicules en plus dans le même espace. Ce service de voiturier automatique sera rendu possible par l’infrastructure intelligente Bosch qui équipera le parc de stationnement. « Bosch fait bien plus que des techniques automobiles. Nous mettons à profit toute la palette des technologies de l’entreprise pour mettre en œuvre des solutions de mobilité innovantes », a expliqué Volkmar Denner.

Mises à jour logicielles depuis le cloud Bosch : aussi simples que l’utilisation d’un smartphone

Il en va de même pour l’interconnexion : au cours des 5 prochaines années, le marché de la mobilité connectée progressera de près de 25 % par an. Les ventes mondiales passeront ainsi de 47 à 140 milliards d’euros (source : PwC). Bosch fait partie des rares entreprises de la branche automobile à disposer des compétences requises en matière de capteurs, logiciels et services. 1,5 million de véhicules sont déjà interconnectés grâce à des logiciels IoT Bosch. L’interconnexion des véhicules permet la mise en place de nombreux services de mobilité. La voiture se transforme en assistant personnel. « ‘Juste conduire’ relève du passé. En interconnectant la maison intelligente et le bureau, nous transformons la voiture en un troisième espace de vie », a déclaré Volkmar Denner. Grâce à l’interconnexion, les véhicules accompliront bientôt les visites à l’atelier par voie numérique avec le nouveau service Bosch « Software Update Over-the-Air ». En toute sécurité et fiabilité, les données du véhicule seront actualisées, comme avec le smartphone, ou des fonctions supplémentaires, telles qu’un moteur de recherche d’emplacements de stationnement, seront téléchargées. Les conducteurs pourront aussi reconfigurer leur véhicule à l’avenir avec « Software Update Over-the-Air ». Chez Bosch, l’interconnexion va bien au-delà du compartiment moteur. Avec des services comme Coup, le service de partage de scooters électriques qui révolutionne le trafic urbain à Berlin et Paris, Bosch devient un fournisseur de services de mobilité. Selon des études, le marché des services de mobilité devrait progresser de 28 % par an à travers le monde (source : McKinsey).

Autre lien : www.bosch-iaa.de

LIEN VERS TOUS LES COMMUNIQUES DE PRESSE PARUS EN AMONT DE LA COMMUNICATION LORS D’IAA

Contact presse :

Peter & Associés

Isabel Lebon/Patricia Jeannette

ilebon@peter.fr/pjeannette@peter.fr

Tél : + 33 1 42 59 73 40

Le Groupe Bosch est présent en France depuis 1899 et a ouvert à Paris en 1905 son premier site de production à l’étranger. Avec 23 sites en France, dont 10 ont une activité Recherche & Développement, toutes les activités du Groupe sont aujourd’hui représentées dans l’Hexagone. En 2016, avec un effectif d’environ 7 600 personnes, Bosch France a réalisé un volume d’affaires de plus de 3 milliards d’euros sur le territoire national.

Le Groupe Bosch est un important fournisseur mondial de technologies et de services. Avec un effectif d’environ 390 000 collaborateurs dans le monde (au 31/12/2016), le Groupe Bosch a réalisé en 2016 un chiffre d’affaires de 73,1 milliards d’euros. Ses activités sont réparties en quatre domaines : Solutions pour la mobilité, Techniques industrielles, Biens de consommation et Techniques pour les énergies et les bâtiments. En tant que société leader de l'Internet des objets (IoT), Bosch propose des solutions innovantes pour les maisons intelligentes, les villes intelligentes, la mobilité connectée et l'industrie connectée. Le Groupe utilise son expertise en matière de technologie des capteurs, de logiciels et de services, ainsi que de son propre Cloud IoT pour offrir à ses clients des solutions inter-domaines et connectées à partir d'une source unique. L’objectif stratégique du Groupe Bosch s’articule autour des solutions pour la vie interconnectée. Avec ses produits et services à la fois innovants et enthousiasmants, le Groupe Bosch entend améliorer la qualité de la vie en proposant dans le monde entier des « Technologies pour la vie ». Le Groupe Bosch comprend la société Robert Bosch GmbH ainsi qu’environ 440 filiales et sociétés régionales réparties dans près de 60 pays. En incluant les partenaires commerciaux, le Groupe Bosch est alors présent dans la quasi-totalité des pays du globe. Ce réseau international de développement, de fabrication et de distribution constitue l’élément clé de la poursuite de la croissance du Groupe. Bosch emploie 59 000 collaborateurs en recherche et développement répartis dans 120 sites.

L’entreprise a été créée par Robert Bosch (1861-1942) en 1886 à Stuttgart sous la dénomination « Werkstätte für Feinmechanik und Elektrotechnik » (Ateliers de mécanique de précision et d’électrotechnique). La structure particulière de la propriété de la société Robert Bosch GmbH garantit la liberté d’entreprise du Groupe Bosch. Grâce à cette structure, la société est en mesure de planifier à long terme et de réaliser d’importants investissements initiaux pour garantir son avenir. Les parts de capital de Robert Bosch GmbH sont détenues à 92 % par la fondation d’utilité publique Robert Bosch Stiftung GmbH. Les droits de vote liés à ce capital social sont confiés majoritairement à la société en commandite Robert Bosch Industrietreuhand KG, qui exerce la fonction d’associé actif. Les autres parts sont détenues par la famille Bosch et par la société Robert Bosch GmbH.

Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter le site:

www.bosch.com

www.bosch-press.com

www.twitter.com/boschfrance