Pour découvrir toutes les fonctionnalités de ce site, les cookies sont nécessaires. Activez les cookies et actualisez votre navigateur. Après la mise à jour, une fenêtre de gestion des cookies s’affichera.

Ce site utilise des cookies pour des raisons de fonctionnalité, de confort, et de statistiques. Vous pouvez modifier ce paramètre à tout moment en cliquant sur "changer les réglages". Si vous consentez à l’utilisation de cookies, cliquez sur "oui, je suis d'accord". Notre politique de confidentialité

Tout ce que vous devez savoir sur Euro 6

 
 
 

Contacts


Isabel Lebon / Patricia Jeannette
Agence Peter & Associés
Téléphone + 33 1 42 59 73 40

 

29.08.2014 | France

Bosch présente ce qui change pour les automobilistes avec le passage à Euro 6. Du prix des véhicules particuliers aux technologies utilisées.

Qu’est-ce qu’Euro 6 ?

La norme d’émission Euro 6 est un règlement de l’Union européenne. « Avec Euro 6, un diesel sera aussi propre qu’un moteur essence », indique Rolf Bulander, membre du Directoire de Robert Bosch GmbH en charge des technologies d’entraînement. Ce nouveau règlement vise essentiellement à abaisser les seuils maxima d’émission de particules et d’oxydes d’azote des véhicules. A compter du 1er septembre 2014, les diesels ne pourront plus émettre que 80 mg d’oxydes d’azote par kilomètre (véhicules essence : 60 mg par kilomètre). Le seuil pour les diesels était auparavant de 180 mg par kilomètre. Au plus tard au 1er janvier 2015, toutes les voitures neuves vendues devront respecter les seuils fixés par Euro 6.

A quoi sert la législation européenne sur les gaz d’échappement ?

Les émissions produites par le trafic routier ont considérablement diminué depuis l’introduction de la norme Euro 1 en 1993. Les techniques automobiles de pointe, comme celles proposées par Bosch, réduisent les émissions de substances telles que CO2 et oxydes d’azote, et de particules. Les perfectionnements techniques apportés aux entraînements ont porté leurs fruits. Depuis 1990, les émissions de particules des véhicules diesel ont été réduites de près de 99 %. Un diesel moderne émet aujourd’hui environ 98 % d’oxydes d’azote de moins qu’un véhicule comparable du début des années 1990. Et les émissions vont continuer à diminuer à mesure que l’électrification de la chaîne cinématique va progresser.

Le prix des voitures va-t-il augmenter ?

Le prix des modèles conformes à Euro 6 est en général du même ordre de grandeur que celui des modèles Euro 5 comparables. Les modèles Euro 6 comportent parfois des équipements supplémentaires, une autre boîte de vitesses ou d’autres pneumatiques, qui en augmentent le prix.

Mais si l’on déduit le supplément lié à ces équipements, on ne note actuellement aucune augmentation significative du prix des modèles Euro 6, alors que la contribution de cette norme à la sauvegarde de l’environnement est plus que significative.

En quoi la norme Euro 6 modifie-t-elle la technologie des véhicules diesel ?

Les véhicules diesel nécessitent un système de dépollution des gaz d’échappement parfaitement ajusté pour respecter les seuils bas fixés par Euro 6. Pour réduire les émissions de NOx, « les constructeurs utilisent deux technologies distinctes, l’une basée sur un catalyseur accumulateur de NOx et l’autre basée sur un catalyseur SCR utilisant l’additif AdBlue », explique Christian Mecker Vice Président de la division Diesel Systems de Robert Bosch France. Ce système injecte l’AdBlue, une solution d’urée inodore qui réagit au contact des gaz d’échappement et transforme les oxydes d’azote en vapeur d’eau et azote inoffensifs. Le niveau d’AdBlue est complété lors des entretiens réguliers.

Qu’est-ce qu’Euro 6 change pour les automobilistes ?

Pour ceux qui ont déjà une voiture : rien. Ils peuvent continuer à utiliser leur véhicule de la même manière. Les acquéreurs de véhicules neufs doivent cependant être conscients du passage à Euro 6 s’ils optent pour un modèle équipé d’une technologie de pointe.

Le Groupe Bosch est présent en France depuis 1899 et a ouvert à Paris en 1905 son premier site de production à l’étranger. Avec 24 sites en France, dont 10 ont une activité Recherche & Développement, toutes les activités du Groupe sont aujourd’hui représentées dans l’Hexagone. En 2015, avec un effectif d’environ 7 800 personnes, Bosch France a réalisé un volume d'affaires de 2,996 milliards d'euros sur le territoire national.

Le Groupe Bosch est un important fournisseur mondial de technologies et de services. Avec un effectif d’environ 375 000 collaborateurs dans le monde (au 31/12/2015), le Groupe Bosch a réalisé en 2015 un chiffre d’affaires de 70,6 milliards d’euros. Ses activités sont réparties en quatre domaines : Solutions pour la mobilité, Techniques industrielles, Biens de consommation et Techniques pour les énergies et les bâtiments. Le Groupe Bosch comprend la société Robert Bosch GmbH ainsi qu’environ 440 filiales et sociétés régionales réparties dans près de 60 pays. En incluant les partenaires commerciaux, le Groupe Bosch est alors présent dans près de 150 pays. Bosch emploie 55 800 collaborateurs en recherche et développement repartis dans près de 118 sites à travers le monde Ce réseau international de développement, de fabrication et de distribution constitue l’élément clé de la poursuite de la croissance du Groupe. Son objectif stratégique s’articule autour des solutions pour la vie interconnectée. Avec ses produits et services à la fois innovants et enthousiasmants, le Groupe Bosch entend améliorer la qualité de la vie en proposant dans le monde entier des « Technologies pour la vie ».

L’entreprise a été créée par Robert Bosch (1861-1942) en 1886 à Stuttgart sous la dénomination « Werkstätte für Feinmechanik und Elektrotechnik » (Ateliers de mécanique de précision et d’électrotechnique). La structure particulière de la propriété de la société Robert Bosch GmbH garantit la liberté d’entreprise du Groupe Bosch. Grâce à cette structure, la société est en mesure de planifier à long terme et de réaliser d’importants investissements initiaux pour garantir son avenir. Les parts de capital de Robert Bosch GmbH sont détenues à 92 % par la fondation d’utilité publique Robert Bosch Stiftung GmbH. Les droits de vote liés à ce capital social sont confiés majoritairement à la société en commandite Robert Bosch Industrietreuhand KG, qui exerce la fonction d’associé actif. Les autres parts sont détenues par la famille Bosch et par la société Robert Bosch GmbH.

Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter le site:

www.bosch.com

www.bosch-press.com

twitter.com/BoschPresse