Actualités

Charte IA : le Groupe Bosch fixe ses lignes directrices pour l’utilisation de l’Intelligence Artificielle

19.02.2020

« Pour cela, l’IA doit être fiable, solide et intelligible. » L’être humain doit garder la maîtrise sur l’IA.

Charte IA : le Groupe Bosch fixe ses lignes directrices pour l’utilisation de l’Intelligence Artificielle
Charte IA : le Groupe Bosch fixe ses lignes directrices pour l’utilisation de l’Intelligence Artificielle
Charte IA : le Groupe Bosch fixe ses lignes directrices pour l’utilisation de l’Intelligence Artificielle
  • Charte IA : Le Groupe Bosch fixe des lignes directrices à la disposition de ses collaborateurs et prend position dans le débat sur l’IA.
  • « Pour cela, l’IA doit être fiable, solide et intelligible. » L’être humain doit garder la maîtrise sur l’IA.
  • Volkmar Denner, Président du Directoire du Groupe Bosch, déclare : « Nous souhaitons que les personnes aient confiance dans l’IA dont nous dotons nos produits. »
  • Mise en place de coopérations et partenariats pour renforcer la confiance dans les produits intelligents et connectés.

Stuttgart/Berlin : le Groupe Bosch fixe des limites éthiques en matière d’Intelligence Artificielle (IA). Les produits intelligents conçus par l’entreprise sont désormais soumis à des lignes directrices. La charte IA du Groupe Bosch est fondée sur le principe suivant : l’être humain demeure l’instance d’autorité qui règne sur toutes les décisions prises par l’IA. « L’intelligence artificielle est au service de l’humain. Cette charte IA nous permet de mettre à la disposition de nos collaborateurs des lignes directrices claires en matière de développement de produits intelligents » a déclaré Volkmar Denner, Président du Directoire du Groupe Bosch, lors du lancement cette année à Berlin du Bosch ConnectedWorld, le rendez-vous des professionnels de l’Internet des objets. « Nous souhaitons que les hommes aient confiance dans l’IA que nous intégrons à nos produits. »

Pour le Groupe Bosch, l’IA est une technologie-clé. Dès 2025, tous les produits conçus par le Groupe Bosch seront dotés d’intelligence artificielle et développés ou bien produits grâce à l’IA. L’ambition de l’entreprise est de proposer des produits dotés d’IA qui soient sûrs, robustes et intelligibles. « Si, pour l’être humain, l'IA ne demeure pas une nébuleuse, alors il sera possible d’instaurer un climat de confiance, ce qui dans un monde connecté constitue un critère essentiel de qualité », explique Michael Bolle, membre du Directoire du Groupe Bosch. L’ambition du Groupe Bosch est de concevoir des produits dotés d’une IA fiable. La charte repose sur la devise du Groupe « Des technologies pour la vie » qui allie la volonté d’innover à la responsabilité sociale de l’entreprise. Au cours des deux prochaines années, le Groupe Bosch va former 20 000 collaborateurs à l’intelligence artificielle. Ce programme inclut la charte IA qui vise une utilisation responsable de la technologie.

L’IA : un potentiel considérable

L’intelligence artificielle constitue un facteur de progrès et de croissance dans le monde entier. Selon les prévisions du cabinet d’audit PwC, le produit intérieur brut de la Chine devrait enregistrer une augmentation de 26 % d’ici 2030, celui de l’Amérique du Nord de 14 % et celui de l’Europe de près de 10 %. Que ce soit dans le domaine de la mobilité, de la médecine ou de l’agriculture, autrement dit dans presque tous les domaines de la vie, la technologie est en mesure de venir en aide aux individus afin qu’ils puissent relever des défis tels que la protection du climat et optimiser leurs résultats. Un nombre considérable de données sont donc analysées et exploitées par des algorithmes en mesure de prendre des décisions. Le Groupe Bosch pose la question de l’éthique soulevée par l’utilisation des nouvelles technologies, avant même qu’une norme européenne contraignante ne soit imposée. Les valeurs définies dans la Déclaration universelle des droits de l’homme des Nations unies en constituent le fondement moral.

L’être humain garde le contrôle

La charte IA du Groupe Bosch dispose que l’intelligence artificielle ne prend pas de décision sans une instance de contrôle régie par une action humaine. Elle vise plus précisément à être un outil pour les individus. Il existe trois scénarios possibles dont le dénominateur commun est le suivant : l’être humain garde le contrôle sur les décisions prises par l’IA intégrée aux produits du Groupe Bosch. Dans le premier scénario, l’intelligence artificielle est un outil au sens strict du terme. C’est notamment le cas pour certaines applications d’aide à la décision où l’homme est assisté dans la classification des objets ou des êtres vivants (l’homme aux commandes). Dans le second scénario, un système intelligent prend lui-même des décisions, qui peuvent être modifiées à tout moment par l’homme. La conduite semi-automatique illustre bien cette situation puisque l’homme peut agir directement sur le système d’assistance au stationnement. Dans le troisième scénario, lorsque les ingénieurs développent un produit intelligent, par exemple un système d’aide au freinage d’urgence, ils définissent des paramètres précis qui vont permettre à l’IA de prendre une décision. Ils ne sont cependant pas en mesure d’interférer dans la décision. Le fabricant vérifie ensuite si la machine a tenu compte des indications fournies par l’homme. Il peut modifier les paramètres si nécessaire.

Créer ensemble un climat de confiance

Dans le cadre de sa charte IA, le Groupe Bosch souhaite également contribuer au débat public sur l’intelligence artificielle. « L’IA va transformer toutes les facettes de notre existence », explique Volkmar Denner. « Il est donc nécessaire d’engager un grand débat public. » Instaurer un climat de confiance vis-à-vis des systèmes intelligents passera nécessairement, outre le savoir-faire technique, par des échanges nombreux entre les parties prenantes politiques, scientifiques, et la société civile. À ce titre, le Groupe Bosch fait partie du groupe d’experts réputés de la Commission européenne à Bruxelles qui travaille sur la dimension éthique de l’intelligence artificielle. L’entreprise effectue également des recherches pour une plus grande fiabilité de l’IA au sein d’un réseau international, qui compte actuellement sept sites, en collaboration avec l’université d’Amsterdam et l’université Carnegie Mellon de Pittsburgh aux USA. Le Groupe Bosch est aussi le membre fondateur du centre de recherche de la Cyber Valley située dans le Land du Bade-Wurtemberg. Il a investi 100 millions d’euros dans la construction de ce campus dédié à l’IA. Près de 700 experts du Groupe y travaillent ainsi que des chercheurs externes et des collaborateurs de start-up. L’objectif du Digital Trust Forum, créé à l’initiative du Groupe Bosch, est de favoriser les échanges entre les experts des principales associations et organisations internationales, dont onze participants se retrouveront lors de l’édition 2020 de l’événement Bosch ConnectedWorld. « Notre objectif à tous est de rendre l’Internet des objets fiable d’un point de vue sécurité et que l’être humain puisse lui faire confiance », explique Michael Bolle.

Plus de 170 intervenants et 80 exposants

Les 19 et 20 février 2020, lors de l’événement Bosch ConnectedWorld, le rendez-vous des professionnels de l’Internet des objets, plus de 80 exposants présenteront les évolutions et les dernières tendances du monde numérique. Plus de 170 intervenants ont répondu présent. Parmi eux, le Président du Directoire de Bosch, Volkmar Denner et Michael Bolle, membre du Directoire du Groupe, ainsi que Roland Busch (directeur général adjoint de Siemens), Axel Stepken (PDG de TÜV Süd) et Scott Guthrie (vice-président exécutif du groupe Cloud et IA de Microsoft). Des keynotes, une grande exposition ainsi que des hackathons seront au cœur de l’événement. Le Bosch ConnectedWorld a lieu cette année pour la septième fois. Il s’agit de l’une des plus grandes manifestations internationales du secteur de l’Internet des objets.

Aperçu - Les lignes directrices de la charte IA du Groupe Bosch

• Tout produit doté d’IA développé par nos soins est fidèle à notre devise « Des technologies pour la vie » qui allie la volonté d’innover à la responsabilité sociale de l’entreprise.

• L’IA n’est pas habilitée à prendre des décisions concernant les êtres humains sans qu’un contrôle humain ne puisse être exercé. L’IA est censée servir d’outil aux individus.

• Nous concevons des produits dotés d’une IA sûre, robuste et intelligible.

• La confiance est l’une des valeurs fondamentales de notre entreprise. C’est pourquoi nous voulons développer des produits dotés d’une IA fiable.

• Lorsque nous développons des produits dotés d’IA, nous respectons les exigences légales ainsi que les principes liés à l’éthique.

Dossier de presse : les textes, photos, vidéos ainsi que les dossiers de presse seront disponibles à partir du

19 février 2020 09h30 sur www.bosch-presse.de.

Visuels : #959035, #2898173, #2912520, #1402989, #988670 #2719170

Contact Robert Bosch France :

Directrice Communication et Affaires publiques

Florence Melin

Tél : +33 1 40.10.74.24

Contact presse :

B2P Communications Consulting

Bénédicte de Peretti

Tél : +33 6 51.25.91.24

Charte IA : le Groupe Bosch fixe ses lignes directrices pour l’utilisation de l’Intelligence Artificielle

Téléchargez le communiqué de presse

Charte IA : le Groupe Bosch fixe ses lignes directrices pour l’utilisation de l’Intelligence Artificielle

charte IA intelligence artificielle groupe Bosch

Téléchargez la charte IA du Groupe Bosch

La charte IA du Groupe Bosch

Le Groupe Bosch est un important fournisseur mondial de technologies et de servicesAvec un effectif d’environ 403 000 collaborateurs dans le monde (au 31/12/2019), le Groupe Bosch a réalisé en 2019 un chiffre d’affaires de 77,9 milliards d’euros selon les chiffres provisoires. Ses activités sont réparties en quatre secteurs d’activité : Solutions pour la Mobilité, Techniques Industrielles, Biens de Consommation et Techniques pour les Energies et les Bâtiments. En tant que société leader de l’Internet des objets (IoT), Bosch propose des solutions innovantes pour les maisons intelligentes, les villes intelligentes, la mobilité connectée et l’industrie connectée. Le Groupe utilise son expertise en matière de technologie des capteurs, de logiciels et de services, ainsi que de son propre Cloud IoT pour offrir à ses clients des solutions inter-domaines et connectées à partir d’une source unique. L’objectif stratégique du Groupe Bosch s’articule autour des solutions pour la vie interconnectée. Avec ses produits et services à la fois innovants et fascinants, le Groupe Bosch entend améliorer la qualité de la vie, en proposant dans le monde entier des « Technologies pour la vie ». Le Groupe Bosch comprend la société Robert Bosch GmbH ainsi qu’environ 440 filiales et sociétés régionales réparties dans près de 60 pays. En incluant les partenaires commerciaux, le réseau international de production, d’ingénierie et de ventes du Groupe Bosch couvre la quasi-totalité des pays du globe.

La force d’innovation du Groupe Bosch est un élément clé de sa croissance. Bosch emploie près de 72 000 collaborateurs en recherche et développement répartis sur 125 sites dans le monde.

L’entreprise a été créée par Robert Bosch (1861-1942) en 1886 à Stuttgart sous la dénomination « Werkstätte für Feinmechanik und Elektrotechnik » (Ateliers de mécanique de précision et d’électrotechnique). La structure particulière de la propriété de la société Robert Bosch GmbH garantit la liberté d’entreprise du Groupe Bosch. Grâce à cette structure, la société est en mesure de planifier à long terme et de réaliser d’importants investissements initiaux pour garantir son avenir. Les parts de capital de Robert Bosch GmbH sont détenues à 92 % par la fondation d’utilité publique Robert Bosch Stiftung GmbH. Les droits de vote liés à ce capital social sont confiés majoritairement à la société en commandite Robert Bosch Industrietreuhand KG, qui exerce la fonction d’associé actif. Les autres parts sont détenues par la famille Bosch et par la société Robert Bosch GmbH.

Pour plus d’informations, veuillez consulter le site www.bosch.fr, www.bosch-presse.de, www.twitter.com/BoschPresse et www.twitter.com/BoschFrance.

Partagez sur :

Contact

Contacts presse :

Bénédicte de Peretti
Agence B2P Communications Consulting
Téléphone
Florence Melin

Contactez-nous

Florence Melin
Directrice de la Communication et des Affaires Publiques Robert Bosch France (SAS)
E-mail

Pour envoyer un message

Contactez-nous

Contactez-nous

Nous vous répondrons dans les meilleurs délais. Prix de l'appel : 0,05€ / min + prix d’un appel local depuis un poste fixe.
Téléphone

Pour envoyer un message

Discutez avec nous

Vous avez des questions ou des suggestions à nous faire part ? Prenez contact avec nous ! Nous sommes disponibles de 8h00 à 20h00.

Autres actualités