Actualités

Protection du climat : Bosch, la neutralité carbone dès 2020

09.05.2019

Première entreprise industrielle internationale neutre en carbone

Protection du climat : Bosch, la neutralité carbone dès 2020 Première entreprise industrielle internationale neutre en carbone
Protection du climat : Bosch, la neutralité carbone dès 2020 Première entreprise industrielle internationale neutre en carbone
Protection du climat : Bosch, la neutralité carbone dès 2020 Première entreprise industrielle internationale neutre en carbone
  • La neutralité carbone de Bosch : une initiative sans précédent de par son ambition et son échéance
  • Des investissements massifs dans les usines, les bâtiments, les énergies renouvelables et l'électricité verte
  • Plus d’un milliard d’euros investis dans l’efficacité énergétique

Stuttgart / Renningen – Dès l'année prochaine, Bosch sera une entreprise climatiquement neutre. À partir de 2020, la totalité des 400 sites Bosch dans le monde1 – de l’ingéniérie à la production en passant par l'administration – ne laisseront plus aucune empreinte CO₂. Bosch sera ainsi la première grande entreprise industrielle à atteindre cet objectif ambitieux en un peu plus d'un an. « Pour assumer notre responsabilité en faveur de la protection du climat, nous agissons dès maintenant », a déclaré Volkmar Denner, Président du directoire de Bosch. Afin d’atteindre rapidement et efficacement la neutralité en CO₂, Bosch s’engage à acheter plus d'électricité verte à court terme et à compenser les émissions de CO₂ restantes liées à la production. D'ici 2030, l'entreprise augmentera la part des énergies renouvelables dans son approvisionnement énergétique. En outre, Bosch investira un milliard d'euros dans l'efficacité énergétique de ses sites.

En atteignant cet objectif, Bosch n’aura plus d’impact négatif sur la concentration de dioxyde de carbone dans l’atmosphère, contribuant ainsi activement à l’Accord de Paris sur le climat ratifié en 2015 dont l’objectif est de limiter le réchauffement climatique à moins de deux degrés Celsius. « Chacun doit apporter sa contribution à la protection du climat », a déclaré Volkmar Denner.

Une neutralité carbone rapide grâce à un engagement précoce

Les entreprises industrielles telles que Bosch ont un rôle majeur à jouer pour atteindre une neutralité carbone. Selon l'Agence internationale de l'énergie, l'industrie est responsable d'environ 32 % des émissions mondiales de dioxyde de carbone dans le monde. Bosch émet actuellement environ 3,3 millions de tonnes de CO₂ par an. Depuis 2007, l'entreprise a déjà réduit ses émissions de CO₂ de près de 35 %. « Nous ne partons pas de zéro. Nous avons toujours dépassé nos objectifs en matière de réduction des émissions de CO₂. Le moment est venu d'établir des objectifs absolus ; le compte à rebours peut commencer », a déclaré Volkmar Denner.

Notre priorité : un approvisionnement énergétique durable et renouvelable

Certaines émissions de CO₂ ne peuvent être supprimées : à partir de 2020, Bosch compensera ces émissions, grâce à un approvisionnement en électricité verte et des compensations financières. Pour cela, le Groupe investit dans des projets environnementaux et sociaux soutenant le développement durable et certifiés selon des normes strictes. Ces mesures de compensation doivent être progressivement supprimées d’ici 2030. Pour ce faire, Bosch intensifie ses investissements dans les énergies renouvelables. L’entreprise veut également développer ses systèmes photovoltaïques, tels que ceux des sites de Nashik et de Bidadi en Inde. La capacité énergétique déjà installée du Groupe devrait ainsi être multipliée par dix. En outre, Bosch est en train de conclure des contrats d'approvisionnement exclusif à long terme avec de nouveaux parcs éoliens et solaires dans le monde entier, permettant une rentabilité même sans subventions gouvernementales.

Un milliard d’euros et des solutions connectées pour l’efficacité énergétique

L'efficacité énergétique est un levier important pour atteindre la neutralité carbone. Dans les dix ans à venir, Bosch prévoit d’investir un milliard d’euros dans l’efficacité énergétique de ses installations. « Nous voulons ainsi réduire la consommation d’énergie et les émissions de CO₂ en valeur absolue », a souligné Volkmar Denner. Des économies d'énergie supplémentaires de 1,7 Terawattheure par an doivent être réalisées d'ici 2030. Cela représente plus d'un cinquième de la consommation annuelle actuelle du Groupe – soit l’équivalent de la consommation électrique des ménages de la ville de Cologne. Bosch s’engage depuis des années pour une gestion de la consommation d’énergie respectueuse de l’environnement. En 2018, environ 500 projets liés à l’efficacité énergétique ont été mis en oeuvre, réduisant la consommation d'énergie de près de 1,5 %. Autre facteur clé d'efficacité : la mise en réseau de la production. Bosch utilise déjà sa propre plate-forme énergétique issue du portefeuille de solutions Industrie 4.0 dans plus de 30 usines dans le monde. La plate-forme est une solution logicielle dans le cloud qui permet de suivre et de contrôler la consommation d'énergie individuelle de chaque machine.

Protéger le climat pour améliorer l’environnement social et économique

L’approvisionnement en électricité verte, la compensation des émissions de CO₂ et l’utilisation d’énergies renouvelables génèreront pour le Groupe des coûts supplémentaires d’un milliard d’euros d’ici 2030. En parallèle, Bosch investira d’ici 2030 un milliard d’euros dans l’amélioration de son efficacité énergétique – celle-ci permettra ensuite au Groupe d’économiser environ un milliard d’euros. Les dépenses de Bosch pour atteindre la neutralité carbone passeront ainsi d'environ deux milliards d'euros à un milliard d'euros d'ici 2030. « Protéger le climat en atteignant la neutralité carbone est un objectif réalisable, qui peut être mis en oeuvre rapidement et avec cohérence », a souligné Volkmar Denner. « Nos investissements ne profitent pas seulement à Bosch, mais à l'humanité tout entière ».

Exemples : sélection de projets Bosch

L’usine de Feuerbach – des économies d’énergie grâce à l’Homme et la machine

Le plus ancien site Bosch est situé à Feuerbach, dans la banlieue de Stuttgart. Fondée en 1909, l’usine de Feuerbach s'est constamment modernisée pour contribuer à l'efficacité énergétique de l'entreprise.

L'équipe sur place surveille la consommation d’énergie du site et sensibilise les collaborateurs via des formations dans son centre spécialisée Ernegieerlebniswelt. Grâce à des projets réussis tels que la récupération de chaleur, l'automatisation dans la technique des bâtiments, les systèmes d’arrêt automatique et la rénovation des halls, l'usine a pu réduire sa consommation d’énergie de plus de 50 % et diminuer ses émissions de CO₂ de 47 % par rapport à 2007.

Homburg – utiliser les données pour économiser l’énergie

L'usine Bosch de Homburg, en Sarre, tend de plus en plus vers un modèle d’usine écoénergétique et intelligente. Au cours des deux dernières années, le site a économisé environ 5 000 tonnes de dioxyde de carbone et, depuis 2007, plus de 23 000 tonnes de CO₂. Ces résultats reposent sur une transparence maximale au service de l'innovation technologique. Grâce à près de 10 000 points de mesure, les données des installations sont rassemblées sur une plate-forme de gestion de l'énergie interne à Bosch. De cette façon, les collaborateurs peuvent suivre la consommation de chaque machine individuelle et la contrôler pour optimiser sa consommation. Les solutions techniques comprennent la régulation corrélée à la ventilation des bâtiments, l'utilisation de la chaleur perdue provenant de divers processus d'usinage ainsi que la gestion de l'arrêt des systèmes.

Renningen – toits végétalisés, panneaux solaires et neutralité carbone

Le site de Renningen, à l’ouest de Stuttgart, est neutre en carbone depuis janvier 2019. L'utilisation du gaz naturel pour le système de chauffage est entièrement compensée. Les besoins en électricité sont couverts par l'achat d'électricité verte. De plus, les 460 modules photovoltaïques installés sur les toits des bâtiments du campus produisent de l'électricité pour les besoins de l'entreprise. Les toits sont entièrement végétalisés, ce qui permet d’améliorer le contrôle de la température dans les bâtiments. Une citerne enterrée d’environ 3 600 m3 recueille l’eau de pluie, utilisée pour les tours réfrigérantes et l’air conditionné. Enfin, les toitures vertes protègent contre les rayons du soleil et un échauffement excessif. Cela permet d'économiser de 20 à 30 % d'énergie dans la climatisation des bâtiments. Le site dispose également de sa propre station de traitement d'eau : Bosch économise ainsi, au total, environ 20 000 m³ d'eau potable par an.

Rodez – Un système de chauffage durable

Depuis 2009 l’usine de Rodez, située dans l’Aveyron, s’est fixé comme objectif de réduire ses émissions de CO₂. Le site s’est doté en 2013 d’une chaudière biomasse dont l’énergie issue est utilisée pour produire de l’eau chaude, servant au chauffage du site. L’utilisation de la chaudière biomasse permet au site de couvrir en moyenne 90 % de ses besoins annuels. Les plaquettes de bois utilisées pour son fonctionnement sont issues d'une exploitation forestière locale certifiée durable. Ce système permet de minimiser l’impact environnemental du site, qui réduit par ce biais ses émissions de CO2 d'environ 600 tonnes par an.

Usines de Nashik et Bidadi, Inde – Réduire les émissions de CO₂ grâce aux ressources des usines

Bosch Inde cherche à atteindre la neutralité en matière de CO₂ en utilisant ses propres sources d'énergie naturelles. Poussée par la volonté d’alimenter entièrement le site en énergies renouvelables, l'équipe du site de Nashik au nord-est de Mumbai a commencé à installer ses premiers systèmes PV en 2015. Entre-temps, les 50 000 panneaux solaires installés sur les toits, parkings et autres surfaces génèrent environ 20 % des besoins annuels en énergie de l'usine. Depuis 2015, le site a réduit sa production de CO₂ d'environ 23 000 tonnes et économisé environ 25 000 mégawattheures d'énergie – ce qui correspond au besoin énergétique d'environ 23 500 ménages indiens. Les experts Bosch ont également développé une solution écologique pour le nettoyage des modules : l'eau est recyclée plusieurs fois et nettoyée dans le respect de l'environnement. Environ 1 100 kilomètres plus au sud, le site de Bidadi utilise lui aussi l'énergie solaire, pour 30 % de ses besoins. En plus de produire de l'énergie, le système PV crée des conditions de culture optimales pour les légumes et les herbes aromatiques et assure ainsi l'approvisionnement de la cantine de l’entreprise. Enfin, le site utilise non seulement le soleil, mais aussi la pluie : elle est détournée vers un réservoir contribuant à l'approvisionnement en eau de la population locale.

Bosch au Mexique - Les énergies renouvelables comme principale source d'énergie

Le Mexique est en train de réformer son approvisionnement énergétique, en prévoyant de subvenir à 35 % de ses besoins en électricité à partir d’énergies renouvelables d’ici 2024. La géographie du pays et son climat (beaucoup d’ensoleillement et des régions venteuses) sont autant d’atouts pour atteindre cet objectif. Bosch participe activement à cette dynamique : plus de 80 % des besoins en électricité de l’ensemble des sites Bosch au Mexique sont désormais couverts grâce à un parc éolien à usage exclusif, « Dominica », dans l’Etat de San Luis Potosi. Grâce au recours aux énergies renouvelables, Bosch Mexico a pu émettre 56 000 tonnes de CO₂ de moins en 2018.

1 Sites de production et d’ingénierie de 50 collaborateurs ou plus, et autres sites Bosch de 100 collaborateurs ou plus, dans le monde.

Contact Robert Bosch France :

VP Communication et Affaires publiques

Harald Frank-Lerendu

Tél : +33 1 40.10.76.70

Contact presse :

B2P Communications Consulting

Bénédicte de Peretti

Tél : +33 6 51.25.91.24

Protection du climat : Bosch, la neutralité carbone dès 2020

Téléchargez le communiqué de presse

Protection du climat : Bosch, la neutralité carbone dès 2020

Le Groupe Bosch est un important fournisseur mondial de technologies et de services. Avec un effectif d’environ 410 000 collaborateurs dans le monde (au 31/12/2018), le Groupe Bosch a réalisé en 2018 un chiffre d’affaires de 78,5 milliards d’euros. Ses activités sont réparties en quatre domaines : Solutions pour la mobilité, Techniques industrielles, Biens de consommation et Techniques pour les énergies et les bâtiments. En tant que société leader de l’Internet des objets (IoT), Bosch propose des solutions innovantes pour les maisons intelligentes, les villes intelligentes, la mobilité connectée et l’industrie connectée. Le Groupe utilise son expertise en matière de technologie des capteurs, de logiciels et de services, ainsi que de son propre Cloud IoT pour offrir à ses clients des solutions inter-domaines et connectées à partir d’une source unique. L’objectif stratégique du Groupe Bosch s’articule autour des solutions pour la vie interconnectée. Avec ses produits et services à la fois innovants et enthousiasmants, le Groupe Bosch entend améliorer la qualité de la vie, en proposant dans le monde entier des « Technologies pour la vie ». Le Groupe Bosch comprend la société Robert Bosch GmbH ainsi qu’environ 460 filiales et sociétés régionales réparties dans près de 60 pays. En incluant les partenaires commerciaux, le Groupe Bosch est alors présent dans la quasi-totalité des pays du globe. Ce réseau international de développement, de fabrication et de distribution constitue l’élément clé de la poursuite de la croissance du Groupe.

Bosch emploie près de 68 700 collaborateurs en recherche et développement répartis sur 130 sites dans le monde.

L’entreprise a été créée par Robert Bosch (1861-1942) en 1886 à Stuttgart sous la dénomination « Werkstätte für Feinmechanik und Elektrotechnik » (Ateliers de mécanique de précision et d’électrotechnique). La structure particulière de la propriété de la société Robert Bosch GmbH garantit la liberté d’entreprise du Groupe Bosch. Grâce à cette structure, la société est en mesure de planifier à long terme et de réaliser d’importants investissements initiaux pour garantir son avenir. Les parts de capital de Robert Bosch GmbH sont détenues à 92 % par la fondation d’utilité publique Robert Bosch Stiftung GmbH. Les droits de vote liés à ce capital social sont confiés majoritairement à la société en commandite Robert Bosch Industrietreuhand KG, qui exerce la fonction d’associé actif. Les autres parts sont détenues par la famille Bosch et par la société Robert Bosch GmbH.

Pour plus d’informations, veuillez consulter le site www.bosch.fr, www.bosch-presse.de, www.twitter.com/BoschPresse et www.twitter.com/BoschFrance.

Partagez sur :

Harald Frank-Lerendu

Contactez-nous

Harald Frank‑Lerendu
Directeur de la Communication Robert Bosch (France) SAS
E-mail

Pour envoyer un message

Contactez-nous

Contactez-nous

Nous vous répondrons dans les meilleurs délais. Prix de l'appel : 0,05€ / min + prix d’un appel local depuis un poste fixe.
Téléphone

Pour envoyer un message

Autres actualités