Actualités

Neutralité carbone : Bosch étend son approvisionnement en énergies renouvelables

05.08.2020

Conclusion de trois contrats à long terme portant sur l’électricité photovoltaïque

parc solaire bosch environnement
bosch objectif climat
Bosch usine Nashik
Hydrogen-capable pile a combustible Wernau
Bosch Eisenach
eolien Dominica in Mexico
leviers pour atteindre la neutralité carbone bosch
  • Cap stratégique : Bosch progresse dans sa lutte contre le réchauffement climatique malgré l’impact de l’épidémie de Covid-19
  • Renforcement des mesures : Bosch continue à améliorer la qualité écologique de la neutralité carbone
  • « New Clean Power » : conclusion de contrats à long terme avec RWE, Statkraft et Vattenfall
  • Production d’électricité en interne : Bosch a mis en place 18 nouvelles installations en 2019, portant ainsi sa capacité de production annuelle à 22 000 mégawattheures

Stuttgart – Les énergies renouvelables constituent l’un des principaux leviers pour parvenir à la neutralité carbone. C’est pourquoi Bosch renforce sa capacité de production d’électricité au sein de ses sites et opte sur le long terme pour l’achat d’électricité renouvelable produite à partir de nouveaux parcs éoliens et solaires. L’entreprise de technologies et de services a conclu pour ce faire trois contrats exclusifs à long terme portant sur la fourniture d’électricité photovoltaïque avec les fournisseurs RWE, Statkraft et Vattenfall. Malgré la situation actuelle difficile engendrée par l’épidémie de Covid-19, Bosch poursuit ainsi ses objectifs ambitieux de lutte contre le réchauffement climatique : « Le changement climatique ne fait pas de pause – nous non plus. Nous atteindrons l’objectif ambitieux que nous nous sommes fixé, à savoir ne plus laisser aucune empreinte carbone d’ici la fin de l’année », a déclaré Volkmar Denner, Président du Directoire du Groupe Bosch. L’ensemble des 400 sites Bosch répartis à travers le monde seront alors climatiquement neutres, les sites allemands l’étant déjà depuis fin 2019. « Nous poursuivrons nos efforts en faveur de la transition énergétique au-delà de 2020. Nos investissements dans les énergies renouvelables en constituent une belle illustration », a ajouté Volkmar Denner, expliquant que si la lutte contre le réchauffement climatique avait un prix, l’inaction revenait plus cher encore, d’autant que les investissements dans l’efficacité énergétique permettent aussi de réduire les coûts.

Bosch continue à améliorer la qualité écologique de la neutralité carbone

Pour parvenir à la neutralité carbone, Bosch investit dans l’approvisionnement en énergies renouvelables, mais aussi et surtout dans l’efficacité énergétique de ses propres sites. D’ici 2030, l’entreprise entend continuer à améliorer la qualité écologique de la neutralité carbone en intensifiant progressivement ces deux mesures. L’achat d’électricité verte produite à partir d’installations existantes et la compensation des émissions de CO₂ inévitables par une sélection de mesures de lutte contre le réchauffement climatique constituent par ailleurs des leviers efficaces à court terme. « La part des compensations de CO₂ sera nettement plus faible que prévu en 2020. Nous progressons ainsi plus rapidement que prévu dans l’amélioration de la qualité de nos actions », a déclaré Volkmar Denner. Bosch entend augmenter encore de manière significative la part d’énergies renouvelables dans sa consommation électrique. La conclusion des trois contrats à long terme portant sur la fourniture d’électricité photovoltaïque contribue à la réalisation de cet objectif et s’inscrit dans sa volonté de favoriser la transition énergétique. Bosch a émis en 2019 environ 1,94 million de tonnes de CO₂ (périmètres 1+2), soit déjà près d’un tiers de moins qu’en 2018.

100 000 mégawattheures provenant de nouveaux parcs photovoltaïques

Chacun de ses partenaires contractuels, à savoir RWE, Statkraft et Vattenfall, garantira à Bosch un approvisionnement exclusif à partir d’installations nouvellement créées. L’électricité provenant des parcs photovoltaïques non subventionnés des trois fournisseurs sera transportée via le réseau d’électricité public jusqu’aux sites Bosch allemands, où elle sera consommée. A compter de 2021, le volume annuel total excédera 100 000 mégawattheures, soit la consommation annuelle de 30 000 foyers ou 70 % de la consommation d’électricité du site Bosch de Feuerbach. Dans des conditions photovoltaïques optimales, la capacité de production maximale suffira pour couvrir, au moins pendant quelques heures, la totalité des besoins en électricité des usines de Feuerbach, Hombourg et Bamberg. Conclus pour une durée comprise entre 12 et 16 ans, ces contrats à long terme remplaceront une partie des achats Bosch d’électricité verte produite par des installations existantes. L’approvisionnement en électricité par Statkraft a déjà débuté en mai.

Le Groupe Bosch souhaite également conclure des contrats à long terme équivalents dans d’autres pays. Au Mexique par exemple, l’entreprise couvre déjà jusqu’à 80 % de ses besoins en électricité grâce à la « New Clean Power ». Bon nombre des sites Bosch mexicains sont alimentés en électricité à partir d’un parc éolien nouvellement créé par le groupe énergétique Enel qui produit près de 105 000 mégawattheures par an. L’accord de coopération avec Enel porte sur une durée de 15 ans.

La France est bien sûr partie prenante de ce processus ambitieux, sur ses sites administratifs et ses usines. Réduire l’empreinte carbone, c’est avec cet objectif que l’équipe du site de Rodez a entamé la planification de travaux en 2009. Depuis 2013, le site de production est alimenté par sa propre chaufferie biomasse. L’installation fonctionne avec des copeaux de bois provenant de la filière bois locale. L’énergie ainsi obtenue sert à produire de l’eau chaude et de la chaleur de traitement. De cette manière, le site de Rodez couvre en moyenne 90 % de ses besoins en chauffage. La consommation annuelle de copeaux de bois avoisine les 6 600 tonnes, mais la quantité de CO₂ émise lors de la combustion de cette biomasse correspond uniquement à celle que les arbres avaient auparavant retirée de l’atmosphère. Ce sont 600 tonnes d’émissions de CO₂ qui sont ainsi évitées chaque année.

De l’énergie solaire à l’hydrogène : couvrir les besoins énergétiques grâce à la production d’électricité en interne

En plus de conclure des contrats d’achat exclusifs de sources d’énergie renouvelable, Bosch accroît également sa production d’électricité en interne. Avec près de 50 installations photovoltaïques équipant ses propres sites, l’entreprise produit actuellement environ 60 000 mégawattheures par an. Le site Bosch de Nashik en Inde compte par exemple la plus grande installation de ce type au sein de l’industrie automobile indienne. La production en interne d’énergie renouvelable devrait globalement atteindre 400 000 mégawattheures d’ici 2030. Une installation photovoltaïque qui produira 1 300 mégawattheures par an est en cours de réalisation sur le site Bosch de Hemaraj en Thaïlande et sera achevée courant 2020.

Bosch met également en œuvre des projets de production d’énergie dans le domaine de l’hydroélectricité et de la biomasse et s’intéresse à de nouvelles approches telles que la production de chaleur et d’électricité à partir de l’hydrogène. C’est ainsi que le prototype d’une pile à combustible stationnaire développée par Bosch a par exemple été mis en service l’an dernier sur les sites de Hombourg et de Bamberg. La pile à combustible couvre désormais les pics de consommation d’énergie électrique. A Salzgitter, Bosch collabore avec le Fraunhofer Institut et d’autres entreprises locales à la création d’un Centre de l’hydrogène baptisé « Campus de l’hydrogène », avec le soutien de la ville et du Land de Basse-Saxe. Au centre de formation Bosch de Wernau, une installation pilote de piles à combustible basées sur la technologie SOFC (Solid Oxide Fuel Cell ou pile à combustible à oxydes solides) a été mise en service fin juin. Et un projet phare est en cours de réalisation en Thuringe : d’ici 2022, l’usine Bosch d’Eisenach entend couvrir ses besoins en électricité grâce à sa production interne issue d’installations photovoltaïques et à un achat exclusif d’électricité éolienne, et réduire sa consommation grâce à une gestion énergétique sophistiquée reposant sur l’intelligence artificielle.

Autres informations :

Factsheet : Les usines Bosch font progresser la lutte contre le réchauffement climatique

Infographie : Production respectueuse du climat – Plongée dans l’usine de demain

Prestations de conseil en matière de CO₂ : Bosch aide les entreprises industrielles à atteindre la neutralité carbone

Rapport de développement durable 2019 – Factbook

Rapport de développement durable 2019 – Spotlights

Neutralité carbone : Bosch étend son approvisionnement en énergies renouvelables

Téléchargez le communiqué de presse

Neutralité carbone : Bosch étend son approvisionnement en énergies renouvelables

Le Groupe Bosch est présent en France depuis 1899 et a ouvert à Paris en 1905 son premier site de production à l’étranger. Avec 23 sites en France, dont 10 possédant une activité de Recherche & Développement, toutes les activités du Groupe sont aujourd’hui présentes dans l’Hexagone. En 2019, Bosch France employait plus de 6 600 collaborateurs pour un volume d’affaires de 3,2 milliards d’euros.

Le Groupe Bosch est un important fournisseur mondial de technologies et de services. Avec un effectif d’environ 400 000 collaborateurs dans le monde (au 31/12/2019), le Groupe Bosch a réalisé un chiffre d’affaires de 77,7 milliards en 2019. Ses activités sont réparties en quatre secteurs d’activité : Solutions pour la Mobilité, Techniques Industrielles, Biens de Consommation et Techniques pour les Energies et les Bâtiments. En tant que société leader de l’Internet des objets (IoT), Bosch propose des solutions innovantes pour les maisons intelligentes, la mobilité connectée et l’industrie connectée. Bosch conçoit une vision de la mobilité qui est durable, sûre et passionnante. Le Groupe utilise son expertise en matière de technologie des capteurs, de logiciels et de services, ainsi que son propre Cloud IoT pour offrir à ses clients des solutions inter-domaines et connectées à partir d’une source unique. L’objectif stratégique du Groupe Bosch est de faciliter la vie avec des produits et des solutions connectés qui fonctionnent avec l’intelligence artificielle (IA) ou qui ont été développés et fabriqués avec son aide. Bosch améliore la qualité de vie dans le monde entier grâce à des produits et des services innovants qui suscitent l’enthousiasme. Bosch crée ainsi des « Technologies pour la vie ».

Le Groupe Bosch comprend la société Robert Bosch GmbH ainsi qu’environ 440 filiales et sociétés régionales réparties dans près de 60 pays. En incluant les partenaires commerciaux, le réseau international de production, d’ingénierie et de ventes, le Groupe Bosch couvre la quasi-totalité des pays du globe. La force d’innovation du Groupe Bosch est un élément clé de sa croissance. Bosch emploie près de 72 600 collaborateurs en recherche et développement répartis sur 126 sites dans le monde et quelque 30 000 ingénieurs logiciels.

L’entreprise a été créée par Robert Bosch (1861-1942) en 1886 à Stuttgart sous la dénomination « Werkstätte für Feinmechanik und Elektrotechnik » (Ateliers de mécanique de précision et d’électrotechnique). La structure particulière de la propriété de la société Robert Bosch GmbH garantit la liberté d’entreprise du Groupe Bosch. Grâce à cette structure, la société est en mesure de planifier à long terme et de réaliser d’importants investissements initiaux pour garantir son avenir. Les parts de capital de Robert Bosch GmbH sont détenues à 92 % par la fondation d’utilité publique Robert Bosch Stiftung GmbH. Les droits de vote liés à ce capital social sont confiés majoritairement à la société en commandite Robert Bosch Industrietreuhand KG, qui exerce la fonction d’associé actif. Les autres parts sont détenues par la famille Bosch et par la société Robert Bosch GmbH.

Pour plus d’informations, veuillez consulter le site www.bosch.fr, www.bosch-presse.de, www.twitter.com/BoschPresse et www.twitter.com/BoschFrance.

Partagez sur :

Florence Melin

Florence Melin

Directrice de la Communication et des Affaires Publiques Bosch France-Benelux
E-mail
Pauline Mauvenu relations presse medias bosch france

Pauline Mauvenu

Relations médias Bosch France
Téléphone
E-mail
Contactez-nous

Contactez-nous

Nous vous répondrons dans les meilleurs délais. Prix de l'appel : 0,05€ / min + prix d’un appel local depuis un poste fixe.
Téléphone

Pour envoyer un message

Discutez avec nous

Vous avez des questions ou des suggestions à nous faire part ? Prenez contact avec nous ! Nous sommes disponibles de 8h00 à 20h00.

Autres actualités